Un signe à l’entrée du chemin

maxresdefault

 

Au bord du chemin difficile
Il pleut des soleils étincelants
Comme si de rien n’était.
Nous avons l’immensité où puiser
Mais ne savons l’utiliser.
Elle regorge des tempêtes
Que nous ne comprenons pas.
Un feu éclate,
Tout aussi énigmatique.
Dans les tombeaux reposent
Tous nos vieux souvenirs.
Nous les appelons
Sans obtenir de réponses.
Ils ne nous voient pas,
Regardent bien au-delà de nous.

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “Un signe à l’entrée du chemin

  1. Tarjei Vesaas, un poème issu de « Vie auprès du courant », son recueil de poésies récemment paru aux éditions La Barque (http://www.labarque.fr/livres.html), traduit du nynorsk par Céline Romand-Monnier. Un travail impeccable comme d’habitude avec cet éditeur et l’on vous encourage à plonger dans ce recueil lumineux. Du bleu du ciel avant la nuit, de l’or du soleil et des herbes, du vert des étangs et de la pâleur des congères…
    Peinture de J. C. Dahl, un paysagiste norvégien

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s