L’Aquarium de la nuit

Pieter_Bruegel_the_Elder_-_Patience

Le ciel étoilé a des constellations rares et prodigieuses qui ont pour mission de se rapprocher sans cesse et doucement des mondes misérables et de les éclairer peu à peu d’un jour qui commence par être crépusculaire et qui arrive à être flamboyant; il y en a d’autres également sublimes qui n’ont pour fonction de s’approcher, mais d’attirer, double effort, double et terrible labeur. Les unes descendent, les autres font monter, les unes s’engouffrent dans les ténèbres, les autres se mettent à suer des flots de lumière ; celles-ci se jettent à la nage dans le firmament et ramènent du fond de la nuit des étoiles pâles et échevelées ; celles-là, sans se déranger, se changent en feux de paille et de fagots dans le grand âtre noir et réchauffent les pauvres noyées. Ô constellations bonnes et fortes qui se font les servantes de la hideuse morgue du châtiment! Ô bons astres qui s’attellent aux astres égarés ! Soleils qui se font chiens d’aveugle ! Globes qui se font sébiles ! Lumières qui se font fidèles à des yeux fermés ! Pléiades, planètes, rayons, flambeaux, vivantes splendeurs, lions de flamme, ourses de feu, scorpions d’escarboucles, verseaux de diamant, tigres, panthères, léopards, éléphants, ménagerie éblouissante de soleils formidables qui, par amour, se font les terre-neuve et les caniches de l’immensité !

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “L’Aquarium de la nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s