Par moments, ça va mieux, j’oublie. Et puis j’y repense et je deviens fou

 

J’ai envie de lui crever les yeux. Au lieu de ça, qu’est-ce que je fais? Je lui arrache son peignoir et je la saute sur le canapé. Après, je suis tellement glauque que ça me fait rebander. elle aussi, elle en reveut. On se comprend. Y’a tellement plus rien qu’il n’y a plus qu’à jouir.

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Par moments, ça va mieux, j’oublie. Et puis j’y repense et je deviens fou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s