reflets discrets sur l’argent noirci

8516058675_689b30daa7

« Rolfe ne fut peut-être jamais plus heureux que pendant le premier mois d’été de son premier séjour à Gwernvale. Malgré la pénurie de ses vêtements (il avait apporté un smoking en velours couleur taupe), il pouvait prendre place aux dîners, personnage tiré à quatre épingles et mystérieux pour les amis du voisinage qu’invitaient les Pirie-Gordon. Il s’y taillait toujours un beau succès, et sa conversation aisée sur des sujets inhabituels étonnait les convives. Il aimait beaucoup parler d’une bague qu’il portait au doigt et dont la pierre était taillée en biseau, ceci, disait-il, pour lui permettre de se défendre contre ceux qui auraient voulu l’enlever ; il la portait depuis qu’il avait été l’objet d’un assaut sur sa personne fait, des années plus tôt, par les jésuites. Quand il voyait venu le moment d’un nouvel assaut, du revers de la main, il balayait le front de son adversaire il l’éraflait ; le sang coulait, aveuglait son ennemi, mis ainsi à la merci de celui dont il comptait faire sa victime. Cette bague, et celles qu’il possédait encore, et dont quelques-unes étaient accrochées  autour de son cou, étaient en argent ; le soir, il les déposait soigneusement dans une poudre au soufre pour leur conserver la sombre couleur ternie nécessaire. Il déclarait également qu’il comprenait en partie la langage des chats ; les faits corroboraient ses dires ; quand, au clair de lune, il murmurait sur la pelouse ses incantations, les chats du voisinage abandonnaient leurs chasses et venaient en ronronnant se frotter contre ses jambes. »

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s