Tirer le rideau, linceul étincelant

45149-004-38EBDB2F

« Cyprien mesurait aussi combien il est difficile de vivre le dernier chapitre de sa vie, d’écrire la dernière aventure de son conte. Parce que le conte est mort en vous bien avant que la plume ait fini de l’égratigner et qu’on survit toujours pendant les heures qui précèdent votre mort. Alors pourquoi?… Parce qu’on ne meurt pas content si tout n’est pas rigoureusement arrangé, comme si on allait vivre une éternité. »

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Tirer le rideau, linceul étincelant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s