et quand je rêve je rêve d’enfants qui font au revoir de la main

269462_100421150055541_4467397_n

« Ô quand je ferme les yeux
le noir que je vois est plus noir encore
et quand je dors le mien sommeil ne vient pas à volonté
et quand je rêve je rêve d’enfants qui font au revoir de la main »

*

« Passons sous des échelles, croisons des chats noirs,
brisons des miroirs, brûlons des pattes de lapin, arrachons le quatrième pétale,

Oui! tirons donc L’AS DE PIQUE –
Dormons sans avoir verrouillé nos portes »

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “et quand je rêve je rêve d’enfants qui font au revoir de la main

  1. Voici deux extraits de « La Mort », poème de Gregory Corso publié en français dans le recueil Le Joyeux anniversaire de la Mort, chez Black Herald Press, dans une traduction de Blandine Longre, introduction de Paul Stubbs et postface de Kirbi Ollson: https://blackheraldpress.wordpress.com/books/gregorycorso/
    C’est beau, c’est drôle et c’est mystérieux, bref, c’est à lire! Romain Verger en parle très bien sur son blog Membrane: http://membrane.tumblr.com/post/103799582452/gregory-corso-le-joyeux-anniversaire-de-la-mort
    image: Gregory Corso au Beat hotel, ©2000 Credit:Topham Picturepoint: http://www1.topfoto.co.uk/gallery/BeatHotel/ppages/ppage5.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s