Guerre en appartement

Il a bu son café en deux gorgées, comme d’habitude, pendant que son PC démarrait. Il a consulté ses mails d’un œil distrait, sans omettre un seul mot…

Et puis il s’est mis un grand sac de jute sur la tête.

Dans l’exigüité de son meublé, il a déployé tout un arsenal à la Michaux – mitrailleuse à gifles, tonnerre d’appartement – pour exercer son saint combat. Il a refermé le sac avec une cordelette, bien serrée autour du cou. La lumière pénétrait à peine, les fibres étaient densément tressées. Il n’entendait plus que sa respiration. La toile vint se coller à ses narines, à sa bouche, encore un peu trop de place.

Puis il a crié. Il a battu des mains, des pieds et s’est roulé par terre.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s