Carnets du monde souterrain #2

tQPei6egXv_1

 

Au début que nous étions ensemble, je lui donnais des tas de noms. Chaque soir où je tentais de la faire mienne, remontaient des logorrhées que je trouvais très spirituelles – en fait des souvenirs de vieilles lectures, des restes de Lorca, d’Apollinaire, de Borgès et de beaucoup d’autres dont j’avais oublié jusqu’à l’existence, mais dons les mots étaient restés là, en suspension – des noms post-Babel, des noms qui ne veulent rien dire, qui plaquaient des images sur un corps qui n’en avait plus depuis longtemps. C’était péché et pour cela, elle ne m’a pas laissé la posséder. On n’appelle pas ses désirs avec les mots des autres.

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Carnets du monde souterrain #2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s